L'homosexualité et les français
(vue par un étudiant Chinois en France sur saunajaures.fr)

Auteur du projet: Kaiying

Introduction......................................... p.3
Les préjugés contre les homosexuels.. p.4
Le mariage homosexuel en France...... p.5
Les homosexuels et l'Internet.............. p.6
La vie homosexuelle à Troyes............. p.7
L'exclusion en France.......................... p.8
Conclusion........................................... p.10
(Hebergeur : saunajaures.fr ) *** Contact Kaiying***


Chacun de nos pays a une attitude différente sur la question de l'homosexualité, soit qu'ils acceptent le mariage des homosexuels, soit dans quelques pays, ils persécutent encore ce groupe minoritaire. En France, surtout à Paris, nous rencontrons facilement deux hommes ou deux femmes qui marchent la main dans la main, mais celà signifie-t-il que l'attitude envers l'homosexualité en France est plus ouverte et plus active? Est-ce que les homosexuels sont plus nombreux en France que dans le reste du monde ou bien y sont-ils plus libres? Parmi des camarades dans une école, un camarade homosexuel entraîne-t-il une exclusion de lui-même?

Chez moi à Taiwan, j'ai beaucoup d'amis homosexuels. Bien qu'ils endurent la pression sociale, la pression familiale. Ils essaient encore de surmonter toutes les difficultés et luttent contre règlements sociaux. Nous voyons qu'il n'y a aucune différence mentale et corporelle entre les gens homosexuels et les gens hétérosexuels, et pourtant ils souffrent davantage de critiques injustes. Par exemple, nous leur associons souvent le SIDA, la drogue etc. La discrimination sociale semble sévère à Taiwan, tandis que la situation dans les pays occidentaux apparaît différemment.

D'ailleurs, en voyageant, j'ai la chance d'observer l'attitude différente envers l'homosexualité. Par exemple aux Etats-unis, il existe des différences parmi les régions, les attitudes des gens dans chaque région sont aussi diverses. Il y a quelques régions qui acceptent déjà le mariage homosexuel, mais dans la région de l'Est, ils sont plus conservateurs envers ce sujet. En Europe, il y a plusieurs pays qui accordent le mariage homosexuel, mais la France n'est pas encore dans ce cas. Est-il optimiste de le voir légaliser à l'avenir, ou doit-on etre plus pessimiste sur ce sujet à cause de la religion Catholique en France ?

En conséquence, pour répondre à toutes les questions posées ci-dessus, j'essayerai d'abord d'interroger le gérant du café de la poste, ouvert aux homosexuels à TROYES, je finirai ensuite par une association homosexuelle locale, sur la vie homosexuelle en France, la pression sociale qu'ils souffrent, la discrimination qu'ils rencontrent et en outre, le point de vue des français. Nous allons aussi demander les avantages dont ils profitent, les réussites auxquelles ils ont déjà aboutis, afin de comprendre entierement leurs vies. J'ai pu contacter le webmaster de l'association pour avoir une autre ouverture du regard de la vie homosexuelle à TROYES.

Pour la démarche de mon projet, j'envisage de prendre 3 entretiens au mois de mars et avril, ensuite finir l'analyse d'entretiens et presenter le contenu de mon projet en mai et juin 2009.

Envoyer un commentaire sur ce sujet

Les préjugés contre les homosexuels

Certains préjugés existent lorsque nous pensons aux homosexuels. En apparence, des homosexuels ont des actions ou des gestes féminins (ou masculins pour les lesbiennes), ils portent des vêtements féminins, ils utilisent des sacs féminins etc. Mentalement, ils ont une façon de penser féminine, ils n'aiment pas le sport, ils ont plus d'amis féminins que les amis masculins. Dans certain degré, il existe des préjugés sévères, par exemple, les homosexuels ont plus d'occasions d'attraper le SIDA parce que leurs vies sont plus débauchées. De la même façon, ils ont plus de personnes consommant des drogues etc. Toutes ces préjugés ne sont pas justes et elles essaient de laisser des stigmates sur les homosexuels. Certains homosexuels ont des caractères ci-dessus, alors que bien plus d'homosexuels ont les mêmes caractères que les hétérosexuels, nous ne pouvons pas même les remarquer.

Bien que peu de personnes pensent que l"homosexualité soit une maladie, certains cherchent à changer la tendance sexuelle de leurs enfants une fois qu'ils savent que leurs enfants sont homosexuels surtout compte tenu de l'âge de nos parents. 

Si certains voient les homosexuels plus négativement, il n'empêche que certains possèdent des préjugés positifs. Selon mon expérience personnelle, la plupart des homosexuels sont intelligents, ils pensent plus aux autres, ils sont pensifs et attentionné, ils savent bien comment s'habiller à la mode, ils sont sensibles à l'art, à la musique, à la mode etc. Les homosexuels sont les meilleurs amis de l'autre sexe, les femmes se sentent moins sollicitéess avec les homosexuels que les hétérosexuels.

Ces préjugés sont parfois inexacts et injustes. Il existe un grand nombre d'homosexuels dans le monde, il est impossible que tout le monde ait le même caractère, la même habitude, la même préférence. Il faut abandonner les préjugés pour bien connaître la question concernant l'homosexualité, de sorte que les homosexuels subissent une moindre pression sociale.

Le mariage homosexuel en France

Le mariage homosexuel en France est encore en discussion, mais la loi permet déjà une autre façon de combinaison entre le couple de même sexe. Par exemple, la loi du Pacte Civile de Solidarité (PACS) autorise un partenariat contractuel entre 2 personnes majeures.

Cependant, le mariage en France est encore tabou. Premièrement, la religion Catholique la plus fréquente en France est conservatricer sur ce sujet. Le pape Benoît XVI prend une position assez régressive sur l'homosexualité, il a légitimé également sa pensée discriminative en 2005, qu'il a signé pour interdire les homosexuels dans le clergé. Un gouvernement peut imposer l'exclusion ou l'integration, mais personne ne devrait reprocher l'orientation sexuelle, sans parler des citoyens qui pratiquent la discrimination.

Deuxièmement, les exclusions homosexuelles dans la population sont assez fortes. Comparé avec les pays asiatiques, la situation est moindre sans doute, mais les français ont difficulté à voir un homosexuel comme une personne ordinaire. Aussi existe-t-il des associations contre l'homophobie. La situation est plus dure dans le domaine sportif puisque les sportifs sont essentiellement masculins. Nous voyons plus de discriminations parmi les hommes que les femmes. C'est la raison pour laquelle l'homophobie parmi les sportifs est assez frequente.

Pour conclure, le chemin vers le mariage homosexuel demeure long et accidenté, étant donné que les gens n'approuvent pas encore les homosexuels. Les homosexuels sont tolérés, et pourtant ils ne sont pas acceptés par tous les français. Il faut que la société parvienne à un consensus pour que le mariage homosexuel ait un espoir.

Les homosexuels et l'internet

Au fur et à mesure que la technologie progresse, l'internet devient un outil avec lesquels les homosexuels peuvent communiquer, chercher des copains ou copines. Sur l'internet, les homosexuels n'ont pas besoin de cacher leur tendance sexuelle du fait de l'invisibilité d'internet, de cette façonils trouvent un monde avec plus de liberté, moins de pression sociale.

L'internet s'est donc développé plusieurs façons pour faire rencontrer des homosexuels. Dans le cadre d'une ville, une association homosexuelle peut avoir des activités de sport, des activités plus larges afin de faire de l'information homosexuelle. Par toutes ces activités, soit que les homosexuels se sentent confiance d'eux, soit qu'ils ne craignent plus la pression sociale, tout cela leur donne une vie plus équilibree et évite de plonger dans une mauvaise direction.

Les sites homosexuels se divisent en deux catégories, le site associatif et le site pornographique. Le site associatif s'occupent principalement des problèmes que les homosexuels rencontrent, auxquels ils s'intéressent. Ils abordent des problèmes sérieux, par exemple, la prévention SIDA, lutte contre l'homophobie, la négociation entre les parents et les enfants homosexuels etc. Il est évident que les sites associatifs ont moins de visiteurs qu'ils comprennent les homosexuels et les hétérosexuels. A notre étonnement, le pourcentage des hétérosexuels dépasse celui de homosexuels, ce qui veut dire les sites associatifs influencent les hétérosexuels dans un certain degré. Cela représente un certain intérêt du public. Les sites associatifs semblent informatifs, ainsi nous pouvons mieux examiner les problèmes essentiels des homosexuels. Nous devons donc approfondir notre connaissance par les sites associatifs.

Quant aux sites pornographique, il existe des nombreux internautes qui se mettent en ligne pour assouvir leur besoin physique, tant et si bien qu'ils sont plus rentable que les sites associatifs. Le but de ces sites se focalise sur l'intérêt que remportent les vidéos et les photos pornographique, et pourtant ils sont moins préoccupés de la pensée homosexuelle. Différents sites se spécialisent selon les différentes orientations. 

Par conséquent, bien que les sites pornographiques aient moindre d'importance pour connaître la vie homosexuelle, ils s‘expriment sur une partie de la préférence homosexuelle.

De par les différences entre ces deux genres de sites, un site portail homosexuel de la France ou des régions en France sera difficile à concrétiser. Les sites associatifs insistent sur les informations homosexuelles en ligne que tout le monde peut partager, alors que les sites pornographiques visent des contenus commerciaux en profitant des internautes. Divers sites ont leurs propres orientations, ainsi n'apparaît-il pas encore un site portail, d'autant plus que le caractère français est individualiste, il s'occupe de lui-même. Un site qui incite les visiteurs ordinaires à chercher des informations n'intéresse pas les français.

La vie homosexuelle à Troyes

Le café de la poste est certainement un établissement pour les homosexuels troyens. Situé dans la rue principale, il a été ouvert primitivement comme un café ordinaire, par son gérant qui habite sur place. Le café est devenu un endroit que les homosexuels fréquentent, peu à peu il devient un symbole d'établissement homosexuel à Troyes. C'est une des raisons pour laquelle aucune difficulté ne s'est produite lors de son ouverture. 

Il existe un sauna qui accueille les homosexuels et une association représentative à Troyes, dont objectif est la prévention SIDA, la lutte contre d'homophobie.

Tous ces établissements organisent des sorties, des soirées, des activités sportives pour faire rencontrer des amis, s'amuser. Ces établissements dont l'influence se limite au département, se trouvent également à Troyes.

A la différence de Paris, Troyes demeure une ville tranquille mais d'ouverture moindre sur l'homosexualité. Dans les exemples d'entretien, la préfecture et la mairie prennent position plutôt contre ce sujet, ils les soutiennent rarement, et pourtant ils les contrent parfois. Faute d'équité à traiter les problèmes du café de la poste, nous voyons que la préfecture est conservatrice et injuste, soit qu'ils ont des préjugés contre les homosexuels, soit qu'ils exagèrent le problème. C'est peut-être une sorte d'exclusion, mais nous savons plus ou moins que les autorités ont déjà une défiance en abordant le problème.

La situation homosexuelle n'est pas la meilleure ni la pire à Troyes, il n'empêche que des efforts doivent être exercés pour qu'une vie normale puisse se dérouler à Troyes.

L'exclusion en France

En ce qui concerne l'exclusion contre les homosexuels, selon  le Président de l'association que j'ai interrogé, il existe des exclusions à différents niveaux. Par exemple, il y a exclusion verbale, exclusion mentale, exclusion dans le travail, exclusion dans la société, exclusion personnelle. Exclusion verbale est plutôt lorsque que nous utilisons des mots péjoratifs pour nous plaisanter sur les homosexuels, cela existe presque partout en France. Il y a toujours des français qui pensent que les homosexuels sont « différents » que autres personnes, de là vient cette discrimination verbale. Exclusion mentale existe chez les personnes qui pensent que les homosexuels ont des caractères différents des personnes hétérosexuelles. Ils pensent souvent que les homosexuels masculins ont des traits de caractères féminins, et que les homosexuels feminins ont des traits de caractères masculins. C'est exact chez certaine personne, tandis qu'il y a quand-même des homosexuels qui ont les caractères plus évidents de leurs sexes. Par exemple, on voit souvent les homosexuels masculins qui ont des muscles sur leur corps et qui aiment aller à la gym pour faire du sport. Il est assez difficile de dire que les homosexuels sont des personnes qui pensent qu'ils sont mentalement d'un autre sexe, bien qu'ils soient d'un certain sexe corporellement.  

Ensuite, les homosexuels rencontrent des discriminations dans leur vie. A Taiwan, la société est moins ouverte, si bien que les homosexuels ont peur d'annoncer leurs situations, ils craignent d'être renvoyé sous prétexte d'autres motifs. En France, le cas existe quand-même, mais moins souvent. La situation change avec les personnes, aussi est-il difficile de conclure à une discrimination générale.

Lorsque je faisais l'entretien avec Mikaël, j'ai trouvé qu'il essayé de me donner la necessité de ne pas conclure sur l'homosexuel très facilement, du fait de la variété et de la différence parmi des homosexuels. Il y a des homosexuels qui subissent des discriminations, or il n'est pas facile de juger que c'est de par sa situation homosexuelle. Il pourrait y avoir d'autres raisons entraînant une discrimination.

Les homosexuels subissent une autre pression de leurs familles.

Lorsque les parents n'acceptent pas que leurs enfants soient homosexuels, ils les mettent à la porte, ils rompent les relations avec les enfants. Néanmois, les parents ne comprennent pas que ce n'est pas une chose que leurs enfants peuvent décider. L'hommosexualité de leurs enfants est parfois innée, il n'est pas toujours possible qu'ils choisissent leurs tendances sexuelles. Je prends un exemple pour bien expliquer cette idée. Des parents ont un enfant qui aime la couleur rose, mais personne n'aime cette couleur dans le monde. L'enfant est donc considéré une personne bizarre et leurs parents le force à changer sa préférence à cette couleur parcequ'elle n'est pas normale et logique dans le monde réèl. L'homosexualité c'est peut-être la même chose. C'est tout simplement une préférence, comme pour une couleur, la nourriture etc. Pour les personnes qui ne sont pas homosexuels, il faut bien respecter les autres meme si on n'est pas d'accord. 

Par conséquent, il faut toujours être objectif et abandonner les préjugés contre l'homosexualité lorsque nous rencontrons les homosexuels. Il y a des homosexuels qui craignent de le divulguer non pas parce qu'ils n'admettent pas qu'ils sont  homosexuels, mais parce qu'ils ne veulent pas être persécutés. Si la société de la France ne leur donne pas une image péjorative, comme les etiquettes d'étrangers ou celle de certaines nationalité, ils n'auront pas de souci d'être des homosexuels catralogués. Il faudra que la société soit tolérante pour que les homosexuels en aient une souffrance moindre. Je vois qu'il faudra encore des efforts pour une vraie égalité entre homosexuels et hétérosexuels.

Conclusion

Quelle que soit la tendance, nous avons l'obligation de toujours respecter les autres. Les homosexuels ont bien du chemin à faire pour défendre leurs doits légitimes, combattre contre la pression sociale. Il faut enormément de courage pour s'assumer homosexuel même si nous sommes déjà au 21 ème siècle. Beaucoup d'efforts et de travaux doivent être réalisés afin de leur permettre une vie équilibree, au lieu d'être discriminés. Nous espérons qu'à l'avenir, un monde sans discriminations entre les hétérosexuels et les homosexuels, peut s'accomplir. Nous souhaitons également que le gouvernement français attache de l'importance aux questions homosexuelles pour que le mariage homosexuel et d'autres lois qui les protégent puissent exister.

Hebergeur : saunajaures.fr Auteur : Kaiying